• Les plumes no 4 chez Emilie

    Les plumes d' Aspho chez Emilie. 1/2020. 

     La récolte a donné,

    Broyer, douceur, cabosse, tablette, emballage, pâtisserie,

    noir, suranné, déguster, câlin, chaud, prescrire, plaisir.

    ............

    L' encrier

     

    Posé sur la tablette de la fenêtre, l'encrier ancien trône, suranné

    dans son emballage noir usé, bien au chaud, témoin d'une 

    époque révolue et pourtant si belle.

    C'était le temps des douceurs, le temps des cabosses

    à griller, le temps des pralines à broyer sous les dents

    pour mieux les déguster..

    Que reste t - il de ce temps là ?

    Où sont passé les câlins de la vie ?

    Où sont passé les simples plaisirs d'une étreinte amicale,

    Lui, l'encrier, il est le témoin silencieux du temps où

    les enfants avaient les yeux qui brillent

    devant la pâtisserie du village.

    Que reste t - il de ce temps ?

    De nos jours, ce sont les médecins qui viennent

    vous prescrire du sport sur ordonnance et sur les feuilles

    blanches , l'on voit fleurir des pilules pour le bonheur !

    Allez, je vais le remplir cet encrier d'antan,

    je vais prendre la belle plume sergent major,

    je vais faire des pleins et des déliés,

    juste pour me souvenir d'un temps bienheureux.

    Les plumes d' Aspho chez Emilie. 4/2021.

     


  • Commentaires

    14
    Mardi 23 Février à 00:12
    colettedc

    Vraiment super, ton texte, Ghislaine ! J' beaucoup !!! Bisous

    13
    Lundi 22 Février à 11:19

    souvenirs d'encrier, car j'ai connu l'ecole

    ou il fallait ecrire a la plume et a l'encre

    les "Sergent-Major" et le buvards usés sur le banc de mon ecole

    avant l'arrivée du stylo plume (plus pratique) et du stylo bille

    12
    Lundi 22 Février à 09:31
    patchcath

    Certains souvenirs sont doux, et c'est vrai qu'ils faut les écrire et partager. Merci Ghys

    11
    Samedi 20 Février à 17:24

    Nous sommes de la génération de la plume Sergent Major et des encriers mais aussi des pâtés, ça c'était moins bien. 

    J'avais un cousin qui avait un poste de direction chez Renault à Boulogne-Billancourt il ramenait des buvards de la marque.

    Un petit moment de nostalgie, bon week-end !

    10
    Samedi 20 Février à 16:56
    PatiVore

    Je ne suis pas une adepte du "c'était mieux avant" mais ton texte est réussi, bravo et bon weekend !

    9
    Samedi 20 Février à 16:49
    marlabis

    Voilà un bien joli texte tout nostalgique... Mais "avant" avait aussi ses travers... Bon week-end !

    8
    Emilie
    Samedi 20 Février à 12:51

    Coucou Ghysou ,

    Un brin nostalgique, ce texte... Je ne connaissais pas la plume Sergent Major ;)

    Bises

    7
    Samedi 20 Février à 11:28
    Lydia

    J'aime beaucoup ton texte. Il fait appel aux émotions. 

     

    6
    Samedi 20 Février à 11:06

    Le temps passé, que de nostalgies face à un monde qui nous dépasse. Bonne journée. Daniel

    5
    Samedi 20 Février à 10:06

    Bon jour,

    Cela me rappelle un temps, quand le lundi, l'instituteur en blouse grise, sur son estrade, écrivait sur le tableau noir,  la morale de la semaine et qu'il  fallait écrire sur notre cahier , nous disait : "Prenez votre écriture du dimanche ..."

    Max-Louis

    4
    Samedi 20 Février à 08:52
    adrienne

    le temps où on ne savait même pas que le diabète existait et que le sucre était un poison ;-)

    3
    Samedi 20 Février à 08:51

    Eh bien ma Ghislaine, pour les pleins et les déliés, bon courage, perso je ne saurais plus.

    Bises et bon samedi

    2
    Samedi 20 Février à 06:06

    Bonjour chère Ghislaine

    Encore un défi  réalisé et terminé haut la main 

    J'espère que tu vas bien 

    Bonne journée mon amie et gros bisous 

    Méline

    1
    Samedi 20 Février à 04:57

    Tous les mots y sont 

    Je te souhaite une belle journée 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :