•  

    Tu veux entrer en moi comme dans un dans un livre ouvert ?

    Tu veux partager ma couche sans avoir à faire le lit ?

    Comme ça, comme on entre dans un  champs désert..

    Mais à qui donc crois tu parler bel étalon abruti ?

     

    Ta fougue et ton assurance ne me feront pas succomber..

    Il me faut bien plus qu' un beau corps d'homme sexy,

    Il me faut bien plus encore si tu veux me charmer..

    Sers toi de ta tête et pas de celle  qui se dresse ici...

     

    Tu veux me troubler, avec moi, t'envoyer en l'air ?

    Ecris moi des messages plein de sensation,

    Parle moi de choses inconnues, extraordinaires.

    Envoûte moi de ton intelligence, avec émotion...

     

    Si tu veux que de mes mains expertes, je te touche

    si tu veux mon chemin d'offrande, soies intelligent

    et tu palpiteras de sensualité sous ma bouche...

    Fais moi découvrir l' homme  que tu es vraiment...

     

    Ghyzou

     


    votre commentaire
  •  

    La tapineuse

    La Tapineuse

     

    Sur la promenade des anglais, peu farouche,

    elle se balade avec ses fanfreluches.

    Sur le coin de son oeil gauche,une mouche,

    qui la fait plutôt ressembler à une cruche,

    qu'à la femme qu'elle est, une greluche !!!

     

    Comme on est encore en hiver, elle porte capuche...

    La pauvre, de loin, on la prends pour une autruche !

    Pas effarouchée du tout, sur les mecs, elle louche,

    telle une ventouse goulue et avide, elle offre sa bouche !

     

    Elle en promet beaucoup de chevauchées,

    cette sainte nitouche, peuchère, la  nunuche

    qui ne quitte pas son sac Cartouche,

    elle chuchote ses prix, prête à se coucher !

     

    Son baluchon de pensées,c'est un cauchemar

    dans le soleil couchant de sa tristesse.

    Elle se traîne, elle trébuche la duchesse !!!

    Ebauche des sourires d'offrande tendresse....

     

    Juchée sur ses talons bien trop hauts

    elle rentrera seule et triste sous la douche.

    Elle n'aura eu ce soir que quelques mots,

    et pas une passe à  mettre sur sa couche !!

     

    Ghyzou

     


    votre commentaire
  • Violette volage

     

    Voilà que la volage Violette vient de se dévoiler

    et s’offre aux regards du voisin voyeur, en face. 

    Sa vertu vaincue et vaine, prend vie sans voile 

    lorsque valse son corps vallonné, vers le rapace ! 

     

    Elle virevolte, vivante et vivace, comme un vague 

    qui vient vagir de veloutés remous verts et vaillants. 

    Elle vampe le vicieux excité et gonflé de la dague.. 

    Violette, de verbage, n’a point besoin,elle vit de galants. 

     

    Vernis vermillon au bout de ses mains vagabondes, 

    elle vêt son corps de voluptueuses caresses versatiles. 

    Vilaine tentatrice, victime consentante, presque immonde, 

    Vénale et vengeresse d’un homme qui l’a laissée Futile. 

     

    Ghyzou

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique