• Les défis écritures chez Evy 302 Les 10 Mots

     "" Un clik sur son logo et vous en saurez plus ""

     Le défi chez Evy no 309, 

     Les mots;

    Vent, glisser, obscurité, effacer, appeler

    ligne, âme, endormir, instant, vol.

    Thème " Moments de Bonheur "

    ..........

    Laisse.

     

    Laisse pour un instant, le temps suspendre son vol.

    Laisse glisser de ton âme ce vent de tristesse

    qui endort tes bonheurs.

    Laisse la vie t'appeler, laisse chasser l'obscurité,

    efface tes peurs, gomme les lignes tachées à

    l'encre du passé,

    laisse le buvard du futur faire disparaître

    ce qui fait mal.

    Prends ces moments de bonheur,

    garde les pour trésors,

    qu'ils soient les clés de moments joyeux,

    tel le retour d'un printemps.

    Laisse un instant le temps suspendre son vol.

    Ghislaine


    13 commentaires
  • Les plumes d' Aspho chez Emilie. 1/2020. 

    http://ghislaine53.eklablog.com/

    Hello les vous tous

    Si cela vous dit je propose

    un atelier d'écriture

    tous les 10 jours et cela fait 17 ans cette année

    Bienvenue à celles ou ceux qui veulent participer...

     

    ...........

     La récolte a donné,

    Tendre, jardiner, émeraude, arbre, renouveau,

    rayon, soleil, espérance, graine, chapeau, peur, danser,

    mousse, ménager, mine.

    sur le thème de " Vert "

    .............

     

    Le jardinier des supplices

     

    Tel l'homme qui voulait jardiner, il est allé au rayon des cœurs

    à prendre, il a cherché un peu de renouveau.

    Comme sur un tapis de mousse, s'est fait tout tendre

    pour combler une espérance de pouvoir.

    Il a déployé les feuilles de son arbre préféré pour me faire

    de l'ombre, a couvert d'émeraude mon doigt vide d'anneaux,

    pour épater sa galerie.

    Il a planté petit à petit, les graines de la soumission,

    puis celles de l'obéissance..

    Sont venues ensuite celles du

    contrôle et de la peur..

    Qu'avait - il encore sous son chapeau de désirs ???

    Que cachait - il encore comme mine de souffrance ?

    Mais quelle importance en fait, puisque je n'allais pas danser

    au bal de ses ignominies bien longtemps, j'en ai fini

    d'user le grattoir ménager pour support d'oubli,

    celui qui brûle ma mémoire.

    Quelques soleils d'été plus tard, il dû aller crier

    famine au boulevard des promeneuses de trottoirs.

     

    Ghislaine.G.

     

     

     


    15 commentaires
  • Le mot mystère chez Lilou no 1-13

     Les lettres sont Eeeaieumhtfss

    Je connaissais '' fesse- Mathieu "

    ..........

    Mes anagrammes sont

    Assume, essaim, séisme, amuse, miteuse, méfaits, émeute,

    semeuse, hésite, tisse, suite, faiseuse, tamise, étame.

    ..

     

    Pour un jour,

     

    Pour un jour, elle se fait semeuse,

    telle une faiseuse de bonheur.

    Elle tisse ses jolis mots

    pour les offrir dans une suite de phrases

    où se conjugue le verne aimer.

    Si elle hésite parfois, c'est pour mieux capter

    les regards sur un silence voulu.

    Elle tamise ses ponctuations, elle étame d'un soupir

    quelques points de suspension qu'elle assume...

    Parfois c'est l'exclamation qui s'amuse

    d'une rime miteuse.

    Elle retient l'attention,

    elle clame les méfaits,

    dénonce l'essaim d'un séisme d'égoïsme.

    Elle se veut pacifique même si c'est l'émeute

    de la révolte qui sommeille en elle.

    Pour un jour, elle se fait la faiseuse de plaisir.

    Elle tisse ses mots comme des bulles pétillantes.

    A chacun se dit- elle enfin,

    de conjuguer sa bienveillance,

    comme il lui plaira...

     

    Le mot mystère chez Lilou no 27-21

     

     


    8 commentaires
  •  

    Liste 46 chez Annick SB

    Envoyé le texte ici

    treizaladouzaine@gmail.com

    Abonnez vous pour recevoir le défi chaque mois

    Puis vous pouvez le publier sur votre blog

     

    Une vie de mots.

      

    Seringat, tasse, vertu, ballon, dense, garrigue,

     habillement, idée, 

    kaléidoscope, libération, libellule

    narcisse et Scrabble pour le thème

    ...........

    Une vie de mots

     

    La garrigue a revêtu son habillement de seringat sauvage,

    quelques libellules se gavent du pollen des narcisses.

    Les plantes aromatiques vont finir dans les tasses

    du soir parées de mille vertus, et les moments

    de ces temps là, au coin du feu , se feront denses

    dans les souvenirs d'après cette vie.

    Ce sera comme regarder au travers d'un kaléidoscope les idées

    d'une libération de milliers de ballons dans le ciel qui seraient

    porteurs de plein de messages d'amour et d'amitié pour  juste

    dire qu'on aime la vie, la vraie, celle d'avant, celle qui vit vraiment !

     

    Hé tu joues ?

     

    - Ben, Ghis tu joues ou quoi ??

     

    - Tu nous le met ton mot au lieu de rêvasser à dieu sait quoi ??

     

    Gigi , le regard vers la fenêtre, les regarda, soudain revenue à la réalité.

     

    -Oui oui, je vais jouer, je vais poser mon mot ;

    Les lettres posées sur le plateau de scrabble

    donnaient le mot ;

     

    Vivre.

     

    Ghislaine.

     


    9 commentaires
  • Les défis écritures chez Evy 302 Les 10 Mots

     "" Un clik sur son logo et vous en saurez plus ""

     Le défi chez Evy no 308, 

    Le thème ""Palpitant ""

    Les mots sont;

    Blottir, liberté, pur, songer, peuple,

    joindre, multiple, jeune, sauvage, germe.

    .........

     

    Marianne

     

    Elle est encore jeune et sauvage quand elle veut

    aller se blottir dans les bras de son peuple,

    ce peuple aux multiples facettes et se joindre à eux.

    Elle veut semer les germes de sa vie de femme

    et voir pourrir les graines de son enfance.

    Elle ne veut plus y songer d'ailleurs,

    de ce temps où rien n'était pur, elle veut s'évader.

    Elle se veut femme et actrice de ses choix,

    assumer ses allers- retours, ses erreurs.

    Elle ne veut qu'une chose Marianne,

    sa liberté !

     Ghislaine 


    12 commentaires
  • Le mot mystère chez Lilou no 1-13

     Les lettres sont 

    Eeiopcrnss. Pencossier.

    Mes anagrammes sont

    Nécroses, érinose, crispées, croisée, recoins

    éprise, précises, écrin, conspires.

    ........

    Chagrin

     

    Comme une érinose sur la vigne mûre,

    tu te fais nécrose et tu conspires dans la souffrance.

    Tu es une pique acérée, tu transperces mon cerveau,

    tu aspires l'énergie de l'éprise d'une méprise

    à l'amour des désirs.

     Tu écornes les croyances du cœur qui bat jusqu'aux tempes

    comme un écrin de feu que rien ne va éteindre .

    Tu es là, implacable, dans la déchirure de l'âme,

    dans les recoins de mon corps,

    prêt à dégainer les balles de mon trépas.

    Chagrin, tu laisses en moi des empreintes

    dont les cicatrices jamais ne disparaîtront.

     

    Ghislaine


    10 commentaires
  • Les défis écritures chez Evy 302 Les 10 Mots

     "" Un clik sur son logo et vous en saurez plus ""

     Le défi chez Evy no 307, 

    Le thème est "" Frissons ""

    Les mots sont;

    Temps, corps, bise, esprit, lettre,

    immensité, brouillard, fantôme, horizon, nirvana.

    ........

     

    Frisson d'abandon

     

    Est - ce le frisson d'une intuition

    que je sens parcourir mon corps ?

    Est - ce la bise fraîche de ce nouveau printemps ?

    Est - ce le temps d'une réflexion de mon esprit,

    qui, comme dans un brouillard, fait danser devant

    mes yeux les mots de cette lettre ?

    Est - ce le frisson du passage d'un fantôme qui me frôle

    les joues pour sécher mes larmes ?

    Mais qui donc balbutie à mes oreilles un futur nirvana ?

    Quel est donc cet ange gardien, surgi de l'immensité

     sagesse pour combler mon horizon des doutes ?

    Oh je sais qui c'est..

    C'est le frisson d'une intuition et

    d'une réflexion fugitive mais réelle,

    alliés à la certitude d'une sagesse certaine.

    Ghislaine.

     


    8 commentaires
  • Le mot mystère chez Lilou no 1-13

     Les lettres sont eeiouudqrl

    Lilou m'as donné Eludorique

    ....

    Mes anagrammes sont

    Ludique, reluque, relique,

    délire, relire, lueur, douleur, liqueur.

    Le mot mystère chez Lilou no 25/21

     

     

    Elle aime cet art ludique,

    qu'admiratrice, elle reluque

    comme des anciennes reliques.

     

    Elle qui vient de relire

    ses classiques, elle délire

    sur l'art du petit décrire.

     

    Dans les yeux cette lueur,

    qui s'apparente au bonheur

    pétillant d'une bonne liqueur.

     

    L'art éludorique, c'est ce qu'elle aime.

    Pour elle ce sont des poèmes.

    Ces petites choses sont ses reines !

    Le mot mystère chez Lilou no 24-21

    Ghislaine.

     


    11 commentaires
  • Les mots de montpellier chez Maridan . Atelier 14. 

    La ronde des Mots

    Absence, regard, illusion, démence, étourderie,

    véhément, misère, brume, forêt, espérance.

    ........

    Elle s'oublie.

     

    Véhémente encore dans l'illusion de son espérance,

    elle ne cache plus la misère de ses absences.

    Elle ne le peut plus.

    Le regard interrogateur est devenu le compagnon

    de sa démence.

    Elle ne sait pas.

    Elle ne sait plus.

    Elle ne connait pas,

    elle ne reconnait plus.

    Elle est comme engloutie

    dans une forêt épaissie de brume.

    Il y a encore quelques mois elle disait;

    "" Vous voyez, je suis pleine d'étourderies ! ""

    Puis un jour, même cela elle ne l'a plus dit.

    Véhémente légèrement dans l'espérance de

    son illusion, elle ne se cache plus,

    elle ne le peut plus.

    Clémence est heureuse,

    heureuse de ne plus savoir,

    heureuse de ne plus se soucier,

    heureuse de ne plus souffrir..

    Clémence, elle vit sa vie à la seconde,

    car, en une minute, elle a oublié ce qu'il s'est passé .

    Son regard interroge, puis se perd dans

    l'égarement de son moment, 

    juste l'instant d'un battement de cils...

     

    Ghislaine

     


    8 commentaires
  • Les défis écritures chez Evy 302 Les 10 Mots

     "" Un clik sur son logo et vous en saurez plus ""

     Le défi chez Evy no 306, 

    Les mots,

    Joli, coeur, jouer, parade, peine,

    jaloux, branche, regarder, simple, admirer.

    .......

    Lequel choisir ?

     

    Chacun l'admirait, s' extasiait de le voir faire

    son joli coeur pour sa belle, comme le jaloux

    qui seul veut compter; plaire et être regarder !

    Même l'oiseau sur la branche de l'olivier le siffle !

    Il a à peine l'âge de s'ébattre tout seul que déjà

    il joue la parade destinée à sa dulcinée

    comme si, de lui, il était fier et confiant.

    Le voilà qui se pavane, affriole sa mutine qui, 

    du coin de l'oeil l'épie en douce.

    Va t ' elle succomber à son manège ?

    Il n'est pas simple de choisir le premier venu.

    Les voilà qui sont deux, puis trois...

    Mon dieu se dit - elle mais que faire ?

    Lequel choisir ??

     

    Ghislaine.


    10 commentaires
  • Le mot mystère chez Lilou no 1-13

     Les lettres sont  a e e e i u d t r p

    J'ai trouvé Pétaudière.

    Mes anagrammes sont

    Eperdue, dépitée, tiédeur pâture, départ, partie.

    rapide, adieu, taire, autre, aride, dépit, rideau.

    ..........

     Plus jamais ça !

     

    Jamais elle n'aurait pensé être jetée en pâture ainsi

    aux bonnes volontés de celui qui disait l'aimer.

    Sans même sans rendre compte , elle fut soumise.

    Dépitée par cet homme au cœur aride, elle avait voulu

    fermer pour toujours le rideau noir qui obscurcissait sa vie.

    Eperdue, voilà qu'un autre fait était arrivé dans la tiédeur

    d'un de ses soirs..

    Un premier coup est tombé ! Puis un deuxième,

    toujours suivis de plates excuses et de je t'aime, pardon...

    Elle ne veut plus se taire .

    Elle veut un départ rapide, sans un adieu.

    Trop de dépit en elle, trop de regrets aussi,

    surtout celui de n'être pas partie avant !

    Aujourd'hui, bien des années après , la retraite venue,

    c'est elle qui donne de son temps pour aider

    toutes celles qui souffrent,

    toutes celles qui n'osent pas partir,

    car aujourd'hui, elle connait les signes de ces violences là,

    elle sait , elle a subit, mais plus jamais ça !

     

    Ghislaine.G.

     


    7 commentaires
  • Le mot mystère chez Lilou no 1-13

     Les lettres sont

     aaeioucclmnsp

    J'ai trouvé, Scapulomancie 

     

    L'hiver

     

    Plusieurs accalmies s'étaient montrées pendant

    cette période de pluies intenses, certes saines

    pour notre Terre mais moins de complaisance

    pour notre moral.

    Aux infos, le bon conseil est de ne sortir que par nécessité.

    Le temps, de saison en fait, n'est pas une anomalie,

    mais bien une conséquence de ce que l'on appelle l' hiver,

    digne de ce nom !

    Les pluies se font complices d'un hiver, cette fois, rigoureux,

    beaucoup moins amical que le printemps qui apaise

    et câline  la nature.

    Et, ne dit - on pas qu'après la pluie vient le beau temps ?

     

     Ghislaine


    8 commentaires
  • Les plumes d' Aspho chez Emilie. 1/2020. 

     La récolte a donné,

    Broyer, douceur, cabosse, tablette, emballage, pâtisserie,

    noir, suranné, déguster, câlin, chaud, prescrire, plaisir.

    ............

    L' encrier

     

    Posé sur la tablette de la fenêtre, l'encrier ancien trône, suranné

    dans son emballage noir usé, bien au chaud, témoin d'une 

    époque révolue et pourtant si belle.

    C'était le temps des douceurs, le temps des cabosses

    à griller, le temps des pralines à broyer sous les dents

    pour mieux les déguster..

    Que reste t - il de ce temps là ?

    Où sont passé les câlins de la vie ?

    Où sont passé les simples plaisirs d'une étreinte amicale,

    Lui, l'encrier, il est le témoin silencieux du temps où

    les enfants avaient les yeux qui brillent

    devant la pâtisserie du village.

    Que reste t - il de ce temps ?

    De nos jours, ce sont les médecins qui viennent

    vous prescrire du sport sur ordonnance et sur les feuilles

    blanches , l'on voit fleurir des pilules pour le bonheur !

    Allez, je vais le remplir cet encrier d'antan,

    je vais prendre la belle plume sergent major,

    je vais faire des pleins et des déliés,

    juste pour me souvenir d'un temps bienheureux.

    Ghislaine

     


    17 commentaires
  • Les défis écritures chez Evy 302 Les 10 Mots

     "" Un clik sur son logo et vous en saurez plus ""

     Le défi chez Evy no 304, Thème "Folie"

    avec les mots,

    Sculpter, apprivoiser, ultime, vie, franchir,

    plainte, folie, cruel, destin, disparaître.

    ..........

    Interrogation 

     

    Quel est ce cruel destin qui vient sculpter dans nos âmes

    les folies de l'indifférence ?

    Quel est ce cruel destin qui veut apprivoiser nos ultimes

    plaintes pour mieux les faire disparaître ?

    Quelle est cette vie qui nous fait franchir les montagnes

    de nos silences à coups de portes closes ?

    Quelle est cette folie qui embrase le monde

    de tous nos possibles ?

    Mes points d'interrogations seraient - ils de l'ingérence ?

     

    Ghislaine


    8 commentaires
  • Le mot mystère chez Lilou no 1-13

     Les lettres sont

    aeeecccmrns, j'ai trouvé Marcescence.

    Mes anagrammes sont

    Créances, carences, caserne, menace, armée,

    amère, accès, sacré, séance, cernes.

    ..........

    Visite ministérielle

     

    A la caserne, c'est le branle - bas de combat !

    Aujourd'hui est un jour sacré.

    La visite du Ministre a lieu !

    Une menace pèse sur le régiment.

    En effet quelques créances sont en cours dans le budget !

    Le chef espère que cela ne sera pas mis à l'ordre du jour,

    il compte insister sur les carences évidentes des militaires !

    Les séances répétées pour la protection sont multipliées,

    tous ont des cernes sous les yeux et sont épuisés !

    La situation est bien amère et critique !

    Les présences sont de plus en plus exigeantes et l'accès

    au repos est limité. La caserne est fatiguée.

    Le ministre comprit très bien l'état actuel et décida

    d'un recrutement intensif des effectifs !

    C'est ainsi qu'on vit arriver des postulants qui s'engagèrent,

    croyant qu'ils allaient changer le monde.

    Beaucoup ignoraient que c'est eux qui allaient changer !

     

    Ghislaine

     


    10 commentaires
  • Les mots de montpellier chez Maridan . Atelier 14.

     

    La ronde des Mots

    Arc, basket-ball, chaîne, chalut, délation

    embraser, imminent, magnolia, noblesse, plaisant.

     

    https://www.les-mots-de-montpellier.com/atelier-2-2021-2

     ........

    Ultimatum inquiétant 

     

    Le message disait ;

    "Rendez- vous derrière le terrain de Basket- Ball,

    sous les magnolias"

    Rien d'autre.

    Mais qui donc adressait à Cécile ce message ?

    Elle ne connaissait pas ce numéro de mobile.

    Elle a pensé sur le moment à une de ces chaînes

    qui fleurissent sur les réseaux, mais non,

    le message était bien précis.

    Ce n'était pas plaisant de recevoir ce genre de message.

    Le rendez- était imminent mais Cécile

    n'avait aucune envie de s'y rendre ,

    et puis Pierre n'était pas arrivé !

    Il devait larguer les chaluts avant quinze heures..

    Elle attendrait son retour pour lui en parler.

    Elle se mit à la fenêtre, admirant le bel arc- en - ciel

    après la pluie, qui se dessinait au loin dans le ciel..

    Le mobile sonna encore.

    Elle reconnu le numéro et ses joues

    s'embrasèrent de colère.

    Le nouveau message disait ;

    "Vous n'êtes pas venue, vous ne saurez

    pas ce que vous devez savoir "

    Quelle manque de courtoisie dans ce message !

    Aucune noblesse, ni respect !

    Elle répondit;

    " Qui êtes- vous ? "

    " Celle qui sait tout " lui répondit- on ! "

    Mais diable, que cela l'énerva..

    Le soleil pointait maintenant ses rayons et elle se

    demanda ce que faisait Pierre, il devrait être là déjà !

    Elle décida de ne pas l'attendre et d'aller voir

    ce qui pouvait bien se cacher sous les magnolias.

    Elle se mit assez loin et épia un instant les alentours.

    Elle vit beaucoup d'agitation, plusieurs voitures, des banderoles,

    des gens qui gesticulaient et son Pierre au milieu de ces gens !

    Elle trouva cela bien étrange, et décida d'avancer un peu plus .

    Un enfant arriva près d'elle tenant devant lui une pancarte où

    était simplement inscrit;

    " Suivez - moi "

    Puis elle entendit des cris de joie, des bravos, des rires,

    des applaudissements et de la musique !

    Soudain, elle réalisa !

    Mon dieu cela faisait cinquante ans aujourd'hui 

    qu'elle était mariée avec son Pierre et tous ces gens

    c'était toute la famille entière, venue là

    pour cet anniversaire extraordinaire.

    Dire qu'elle avait failli ne pas venir !

    Les mots de montpellier chez Maridan . Atelier 1/2021

     

     


    8 commentaires
  • Mon Texte pour atelier no 139

     Mon atelier 142

    Anecdote, frimousse, récit, avant,

    journal, surprise, lire, voir.

    Ou Un texte thème Humour

    ...........

    Bonne nouvelle pour Totor !

     

    Totor était en jubilation totale !

    Il paraissait dans le journal de la ville !

    Ce jour était illuminé de surprise. 

    On allait le lire lui !

    Il s'était senti tomber dans un gouffre sans nom !

    Il allait écrire ses mémoires ! 

    Raconter ses anectodes d'avant.

    Aujourd'hui, même la raideur de son arthrose,

     il n'y pense plus !

    Le premier chapitre va  paraître

     et sur la couverture, 

    on allait voir sa frimousse.

    Enfin, il pouvait de nouveau , 

    aimé cette vie, qui l'avait laissé

    bien amer, la retraite venue, 

    et des récits, il en plein la tête.

     

    Ghislaine

     


    11 commentaires
  • Le mot mystère chez Lilou no 1-13

     Les lettres sont EIOGGRRNTT

    Gringotter , comme le serin .

    .......

    Mes anagrammes sont;

    Torrent, étroit, rient, gigotent, noire, gorgent.

    ........

    Mélodie des eaux

     

    Les clapotis aigus dans le torrent

    viennent chuchoter dans ma nuit noire,

    ils me murmurent à l'oreille gentiment

    tous les espoirs et les désespoirs.

     

    Les clapotis voyageurs du torrent étroit

    gigotent au fil de l'eau claire,

    ils voyagent jusqu'au lac, en contrebas,

    pour retrouver l'océan, leur vieux père.

     

    Je les entends pleurer leur solitude.

    Je les encourage de ma compassion,

    mes mots gorgent leur flux en multitude

    de parcelles étincelantes d'émotions.

     

    Ils se jettent enfin dans l'océan,

    pleurant de bonheur retrouvé.

    Ils rient comme des enfants,

    le jour est là, le jour est levé. 

     

     

    Ghislaine

     


    7 commentaires
  •  

    Les plumes d' Aspho chez Emilie. 1/2020. 

     La récolte a donné

    Annulation, élèves, masquer, monde, brûler,

    beignet, fou, femme, accueillir, oser, carême,

    cher, culture, couleur

    .......

    Le Tanguy

    - Mais que se passe t - il donc ? Tu fais carême ?

    Allez arrêtes ton char et mange ce beignet.

    - Ah Môssieur veut perdre quelques kilos et pourquoi faire ?

    Va donc brûler tes calories au sport, c'est pas vautré

    sur ton sofa que tu vas masquer ta bedaine !

    Ah non hein !! Tu n'élèves pas la voix !

    Tu n'es pas ici le maître du monde tu sais !

    Mais c'est fou ça !

    Oser me contredire, j't'en ficherai moi !

    Tu m'en fais voir de toutes les couleurs et en plus,

    tu voudrai imposer ta loi !

    - Comment ton abonnement au sport est en annulation ??

    Et ton banc de muscu, il sert à quoi ?

    On dirait pas que tu vas bientôt accueillir ton premier enfant !

    Je la plains ta pauvre femme qui travaille elle !

    - Même pas tu lis les annonces !!

    Ah c'est sur que la culture et toi ça fait deux !

    Bouges tes fesses un peu, tu vas pas rester chez nous

    jusque la saint glinglin non !!

    Le tanguy, de répondre , avec un soupir,

    -Mais non Maman

    Ghislaine

     


    11 commentaires
  •  

    Etre ou ne pas être.

     

    Parfois, j'aimerai avoir la sensation de n'être plus

    dans dans mon corps,

    ressentir comme une absence de mon intérieur.

    M'isoler de ces douleurs qui m'envahissent

    jusque dans le cerveau.

    Parfois j'aimerai oui...

    Mais alors, je ne pourrai plus ressentir

    tous les petits bonheurs non plus..

    Alors que passent ces jours douloureux,

    que viennent la douceur des bruits de la tendresse.

     

    Ghislaine

      


    10 commentaires
  • Les défis écritures chez Evy 302 Les 10 Mots

     "" Un clik sur son logo et vous en saurez plus ""

     Le défi chez Evy no 302, Thème Invisible

    avec les mots,

    Frémir, zigzaguer, cogner, gémir, jour,

    propulser, centre, envoler, beau, chanter.

    .........

    Complainte pour Béa.

    Elle zigzaguait dans le soir givrant,

    frémissant de ce vent qui gémissait,

    faisant s'envoler sa jupe aux reflets safran.

    Elle ne chantait plus, elle souffrait.

    Les défis écritures chez Evy 302 Les 10 Mots

    Le vent venait cogner son front blanc,

    propulsait ses rafales, cinglant

    son visage en pleurs comme un affront !

    Les beaux jours étaient morts et navrants.

    Les défis écritures chez Evy 302 Les 10 Mots

    Elle s'en allait, seule désormais,

    laissant au centre de la terre

    celui qu'elle n'oublierai jamais.

    Son amour parti, elle vit solitaire.

    Les défis écritures chez Evy 302 Les 10 Mots

     

    Ghislaine 


    8 commentaires
  • Le mot mystère chez Lilou no 1-13

     Les lettres sont,

    eiioouyhcqtspr.

    Il fallait trouver Hypocoristique.

    Mes anagrammes sont;

    Psychotique, chipoteur, épris, courtoisie, critique,

    chopote, choriste, courtise, chœur, écrits, esprit, échos.

    .....

    Notre Totor se la joue chipoteur psychotique ce matin.

    Il a lu les critiques des écrits de sa Gigi et il est furax !

    Les échos qu'il a entendu sur le marché ne sont que des éloges,

    alors cet écrivaillon n'y connait rien et il va lui faire savoir !

    Sans courtoisie aucune, voilà notre Totor qui envoie

    un mail à l'auteur de l'article du journal qu'il vient de lire.

    Lui qui est choriste dans un chœur de quatuor célèbre,

    pense être à même de reconnaître le talent en temps qu'artiste reconnu !

    Sa Gigi a du talent et c'est même grâce à cela qu'il la

    courtise depuis des mois et qu'il en est très épris, comme un collégien.

    Son mail parti, il s'en va rejoindre sa troupe, un peu calmé

    mais pressé d'être à ce soir car il a invité sa Gigi

    pour un dîner au restaurant..

    Ghislaine

     


    10 commentaires
  •  

    Elle retient  ses larmes,

     elle connait ses couacs,.

     Sa vie de femme,

    avec dans son sac

    ses lots de souffrances.

     

    Elle fait du troc !...

    Des rires pour des pleurs,

    Elle fait semblant.

     Comme un roc ..

    Elle veut effacer les errances.

     

    La sensation du choc, 

    en pleine tronche, elle assume !

    L'issue ?  Elle le sait ..S'en moque.

     Elle accepte, en porte le costume.

    Qu'enfin se taisent ses souffrances..

     

    Qu'on leur dise son Amour pour eux;

    Qu'on leur dise combien, elle regrette

    Que se taise ce qui est douloureux.

    Qu'elle n'est pas parfaite.

    Qu'elle veut la trêve d'une résilience.

     

    Ghislaine.G.

     


    4 commentaires
  • J'aimerai tant....

    Faire le plein de mon cœur,

    comme je fais le plein des courses.

    Mais voilà, des cicatrices y demeurent,

    et je sais d'où vient la source.

    ...

    Faire le plein de sérénité,

    tiens seulement un petit peu...

    Conjuguer le verbe Aimer,

    juste pour les voir heureux...

    ...

    Mais malgré moi, ils se planquent

    dans ma maison des êtres silencieux.

    A mon cœur ils manquent.

    A ceux là, je dis; Ne soyez pas sentencieux..

    ...

    Mon Texte pour atelier no 137

     


    1 commentaire
  • Ô Hommes !!

    OHHHH Hommes Mâles

    Oh !! Hommes, mâles

     dont vous vous glorifiez d'être,

    vous me soûlez !

    Ne comptez pas que dans la rue,

    je vous livre mes tabous !

    Les femmes ne sont plus soumises.

    Ce n'est plus le frère qui commande !

    Sachez le !

    Et même si vous me tenez tête,

    je ferai tomber les murs

    de la patrie des matchos,

    ceux qui ont le gosier sec

    des hommes de la mer,

    et l'aigle au loin est d'accord avec moi,

    et s'il plaidait ma cause , je le laisserai faire !

    Donc pour le moment homme de peu de foi,

    prends ce seau et laves ce sol

    puisque nous sommes égaux !

     

    Ghislaine.G.

     


    1 commentaire
  •  

    La Nature,

    C'était un joli mois d' Octobre, dont les tons Ocres bordaient les Orées des bois,
    Ouvertes sur les Ouvrages de la nature qui s'Offraient comme des Oasis
    aux Odeurs d' Orchidées, d' Oeillets, de verdure..
    Ces Offrandes étaient des Oboles de vie qu'on Observe et qui n' Ont pas encore
    subit les Outrages Où les Offenses des ignorants de notre belle terre !
    Il me plaît ici de remercier ceux qui Oeuvrent  dans l'Ombre et Orchestrent
    pour nous ces Opéras d' Oiseaux, tout en Officiant sans Omettre de laisser
    des Onguents magiques qui soignent nos arbres si majestueux, malgré les Orages vécus.
    Ils ont l'Ossature impériales, se dressent vers le ciel en Osant grandir avec Orgueil,
    pour nous Offrir cet Océan de plaisirs..Ils font Obstacle au soleil trop fort Où
    nous nous reposons à l' Occasion d'une balade, Occultant ainsi nos soucis Obscurs !
    Dans la nature, On  Oublie les Objets ennuyeux de la vie qui nous Obligent à réfléchir..
    Ceux qui nous Obsèdent et nous Oppressent avec Obstination...Ici l' Ordre règne en sage !
    Cette nature mérite bien cette Ovation de mots qui Obéissent tout simplement à un respect !
    Quelques Onces de vérités pour sa beauté ! Cette Odyssée de joie, de naturel...
    Sans elle, ne serions pas les Orphelins d'un bien être Original dans l' Opacité
    d'une vie incertaine ?

    Ghislaine.G.


    votre commentaire
  •  

    Les Maris de Ursula,

     

    Ursula avait vécu plusieurs unions, chacune avait été unique..
    Son premier mari, Ugolin, un provençial, faisait carrière dans
    la mairie, il portait bien l'uniforme municipal, souvent dans le
    milieu urbain, il n'était guère avenant et son caractère bien trop 
    rigide l'avait usée, elle l'avait donc quitté !

    Le second mari Ulysse était dans son univers utopique,
    il rêvait souvent et pour lui, il n'y avait jamais rien d'urgent !
    Tout était reporté ultérieurement, à l'usure, il l'avait lassée,
    il était reparti dans son village à Utelle.

    Le troisième mari, Ulrich, un alsacien adorable, trouvait que tout
    était utile, il gardait tout, usuel ou pas !
    Intuitive, Ursula se dit qu'elle allait vivre dans une caverne
    d' Ali Baba de toc, si elle ne mettait pas les holàs !
    Dans l'urgence, elle le pria de quitter la maison avec tout son barda 
    avant qu'il ne lui refile un ulcère..

    Le quatrième mari Umberto , le bel italien aux yeux de velours
    lui apporta le romantisme et la passion, mais cette passion
    hélas, il en faisait un usage bien trop inapproprié  avec les dames.
    Elle le congédia pour la ultime et dernière fois !
    Il dût louer un utilitaire pour emporter tout ses ustensiles.

    Aujourd'hui Ursula, attends le cinquième avec impatience, car,
    avec ses copines de la maison de retraite, à l' unanimité , utilisatrices
    chevronnées de l'usine d'internet, elles se sont inscrites
    à un site de rencontres et espèrent bien trouver l'homme de leurs vieux jours !

    **************** 

    Défi chez Renée. Mots U.

    Ghislaine.G 

     


    votre commentaire
  • ○○○○T○○○○

    Toinon tirait la tronche.. Théo le terrible tyran l'avait tapé !
    Il l'avait envoyé dans le trou du fossé par la trappe d'égout !
    Toinon avait eu une sacrée trouille car ce type est un vrai tordu !
    Toinon transpire et avec son tacot il trace la route très vite..
    Il est à fond de train et le trajet arrive à son terme, mais il traque
    encore le rétro, de peur que le Théo ne lui colle aux trousses !
    Personne dans le trafic, il la bien semé !!

    Quelle tache ce Théo, toujours à le terroriser, c'était tragique !
    Toinon, bien tracassé, savait que le gars avait le tonus pour les taloches !
    Il trompait son monde avec son air timide et tendre !! Le tricheur de tripot !
    On le savait qu'il trichait à tout !! Il en transporte des couches de bêtises !

    Tantine Thérèse l'accueillit avec tendresse , puis elle s'activa près de son tajine
    tranquillement; Trouvant que c'était très bon, elle dit ;
    "" Allez ! A table mon Toinon...""
    Le passage en salle de bains fut apprécié par le jeune homme...
    Mais la tante remarqua l'air taciturne du garçon...
    Trahi par sa mine renfrognée, elle le tacla de questions , sur son retard tardif
    et son troublant comportement ...
    Un tantinet inquiète la tante trépigna et Toinon, encore transi de peur se confia !

    """Le traître, le sale toqué de la tête !! Quel toupet ce timbré !!  "" s'écria Tantine !

    C'est que la Thérèse avait un sacré caractère malgré ses trois fois trente ans bientôt !
    Toutefois, elle avait sa théorie !
    Elle dit au petit ;
    T'en fais pas mon Toinon, il a sans doute des trophées de muscles, ce lascar
    mais les neurones vides !! Allez Toinon !! T' en fais pas va !! Allez mange petit !!! """"
    En pensées, elle se dit que ses tourments ne dureraient pas..

    Trois jours après, le Théo toqua à la porte et fit ses excuses à Toinon, sans tapage,
    presque à genoux sur le tapis.. Ce total revirement le laissa perplexe longtemps..

    On apprit des années plus tard que le Théo avait tâté de la canne de Tante Thérèse,
    et quand cela se sut, il s'était passé bien du temps...

    Défi chez Renée. La lettre T.3

     


    votre commentaire
  • Tel un tableau vivant, il exhibe son corps

     revêtu de couleurs, d'images..

    Chacune d'elle est le signe d'un passage,

     d'une action, d'un sentiment..

    La passion des mots tus incrustés en lui 

    comme un écrivains qui encre

    ses mots sur le papier pour écrire son livre,

     lui encre son corps pour

    offrir ses sentiments ne pouvant les nommer.

    Il les expose au grand jour et 

    ressemblant au voyage d'un nomade,

    chaque moment, chaque lieu, un homme,

     une femme, un enfant, se pose

    dans sa chair et le comble de bonheur..

    L'ambulant d'amour 

    est une oeuvre d'art qu'il a composé 

    de tous ses sentiments secrets.......


    votre commentaire
  • Le défi chez Miletune

     

    Les Magiciens et les Politiques

     

    Les magiciens n'en finissent pas d'avaler, 

    de régurgiter tout un tas de trucs de leur bouche.

    Ils n'en finissent pas non plus de nous sortir

     des oiseaux de leur chapeau !

    Des rubans multicolores de sous leurs bras,

     

    Les politiques n'en finissent pas de nous faire avaler des couloeuvres

    de toutes sortes, cuites ou crues,

    ils n'en finissent pas de nous sortir des histoires dont on se moque

    pour mieux nous endormir sur les choses importantes..

     

    Alors dites moi, les magiciens, les politiques, ne sont ils pas tous 

    des générateurs d' illusion ??? 

     
     

    Le défi chez Miletune

     
     
     
     
     

    votre commentaire