• Les défis écritures chez Evy 302 Les 10 Mots

     "" Un clik sur son logo et vous en saurez plus ""

    ..........

    Le  défi de la plume chez Evy no 316 avec les mots

    Bruit, emporté, lumière, attirer, troublé,

    silence, recoin, fantaisie, saturne, enfuir.

    Thème "" Le monde l'au-delà ""

    ...........

     

    Accompagnée de mon chien Saturne, je survole mon passé.

    Pendant que Saturne va au gré de sa fantaisie,

    je suis attirée par les bruits de mes anciens.

    Ils vivent dans les recoins de mon âme.

    Emportée par leur présence, je m'enfuis de ma vie,

    je quitte cette forêt pour rejoindre

    les silences troublés de mes disparus

    Je suis avec eux...Je les sens...

    Je suis dans leur lumière...

    Soudain, un jappement dans ce petit matin

    me fait ouvrir les yeux.

    Saturne est là, il me donne des coups de tête,

    il veut que je revienne...

    Mais je suis si bien là où je suis..

    ""Attends un peu Saturne, laisse moi là , avec eux "

    Il insiste ! Lui il est là, il a besoin de moi...

    Doucement mais à regret, j'ouvre les yeux, le caresse,

    nous repartons tous deux vers notre destinée.

    Les défis écritures chez Evy 316 Les 10 Mots

     

     


    10 commentaires
  • Le mot mystère chez Lilou no 1-13

     Les lettres sont 

     aeeiiiuvrrlc

    ????????

    Mes mots

    Arrivée, rivière, rêveur, vécue, vraie

    verre, varié, ravir, écrive, cerveau.

    ..............

    Refus d'obtempérer 

     

    Mon cerveau, encore une fois a refusé de travailler.

    Il a l'esprit rêveur, il est dans la vraie détente.

    A l'arrivée du mot mystère de Lilou ce matin,

    pourtant varié chaque lundi,

    il a décidé d'aller flâner en pensées à la rivière..

    Sa vie est vécue de belles ondes aux clapotis guillerets.

    Elle est belle à ravir, il fallait que je vous l'écrive.

    Le temps d'aller boire un café, prendre un verre d'eau et je reviens.

    Oui je reviens vous déposer mes mots mais ils ne seront pas accompagnés

    de ce mot mystère tant convoité et introuvable pour moi très souvent.

    Amusez- vous bien à demander Lilou, alors j' y vais de ce pas.

    Le mot mystère chez Lilou no 34-21

     

    Ghislaine


    11 commentaires
  • Les plumes d' Aspho chez Emilie. 1/2020. 

     La récolte a donné

    Savon, champagne, écrire, intérieur, envol, léger, aiguille

    éclater, sécurité, ivre, coincer, lingère, mousse, air, armure.

    .........

     

    T' écrire.

     

    T'écrire dans une bulle de champagne.

    Déposer à l'intérieur des mots d'amour ivres de joie.

    Suivre son envol vers toi, là-haut.

    Au paradis blanc des êtres invisibles si légers. 

    La bulle pourrait s'éclater sans bruit, en toute sécurité.

    Là-haut, pas besoin de lingère, vos parures sont translucides.

     

    Sur terre, les petits tiroirs de ma mémoire où tu vis

    se coincent mais s'ouvrent encore.

    Tu sais, ceux qui sont comme une mousse d'éternité.

    Ceux qui sont comme un savon rempli d'air vicié...

     

    Enfiler avec une aiguille d'émotion les perles

    de certains souvenirs et m'en faire un collier.

     

    Mais tout cela, je ne le ferai point.

    Je préfère endosser mon armure de l'oubli, celle qui me protège

    de tes effets encore bien néfastes au crépuscule de ma vie.

     

     


    14 commentaires
  • Mon Texte pour atelier no 139

    Avec 

    Besoin, brouillard, délicatesse, sauvage,

    transport, sembler, tromper, maison

    ..............

    Le corbeau  Partie 2 

    Partie 1  ici

    ..........

     "  Les Douze "

     

    Les ""douze"" , à commencer par le pharmacien,

    Marc Colino, qui avait sa maison au-dessus de sa pharmacie,

    la belle quarantaine sportive et il ne semblait pas dans le besoin affectif à ce qu'il se disait.

    Le chimiste Aldo Carmello et sa femme Agnès sa collaboratrice avaient un chalet qui jouxtait

     leur laboratoire d'analyses, étaient, on le disait un couple très libre.

    Puis Marie- Cécile Vérano, leur secrétaire,

    qui vivait dans le rez-de-chaussée de leur chalet, seule

    et vieille fille, ce qui convenait bien au couple

    car elle les maternait un peu...Et puis elle savait

    tout sur les patients du couple.

    Ensuite reçurent leur lettre les deux frères Sauvage

    qui faisaient dans le transport en tous genres,

    Jacques et Emile Sauvage.

    Genny et Florent Gallet, tous deux au conseil finance de la firme lurent la leur ensemble.

    Le chef de la sécurité, Paul Arel et son adjoint Lucas Véron la reçurent aussi à leur domicile,

    ils vivaient ensemble et tous savaient

    qu'ils étaient en couple depuis longtemps, ne le cachant pas.

    Puis bien sur le directeur et sa femme, Oliver et Camille Maillant .

    Tout ce petit monde était dans un brouillard complet et le corbeau ne s'y était pas trompé

    et n'avait pas agi avec délicatesse pour arriver à ses fins !

    Son vœu valait bien quelques sacrifices !

    Et puis n'était-il pas le bras armé de l'absolution ?

    Il composait déjà la gestion de ses finances à venir quand on frappa à sa porte...

    A suivre

     

     


    11 commentaires
  • Les défis écritures chez Evy 302 Les 10 Mots

     "" Un clik sur son logo et vous en saurez plus ""

    ..........

    Le  défi de la plume chez Evy no 315 avec les mots

     Peur, grandir, arriver, blessure, ennemi,

    obscur, perdu, souvenir, mauvais, geste

    Thème " Angoisse "

    ....

    L' aquarelle inachevée

     

    L' aquarelle laissée inachevée semble parée de peurs,

    balafrée de lignes noires, dans un geste mauvais.

    L'homme-oiseau figé sur la toile, le plumage scintillant

    dans ce décor obscur est perdu dans un ciel sombre.

    Est-il poursuivi d'ennemis ? A-t-il des blessures ?

    Va-t-il succombé, tombé privé de vie ?

    Je suis dans le silence de ma contemplation. 

    Je sens grandir la rage du peintre.

    L'instant ou la sidération lui a fait vomir des souvenirs infectés.

    Je m'assoie sur le banc, fixant cette aquarelle si triste.

     

    Je lis la scène peinte.

    J'ai la conscience du choc,

    Je me noie dans un monde de Pourquoi.

     

    Quelle est donc ce sentiment qui me transperce le cœur ?

    Serait-ce que l'angoisse du peintre me submerge ?

    L'angoisse, elle est là, elle arrive.

     

    Les défis écritures chez Evy 315 Les 10 Mots

     


    12 commentaires
  • Le mot mystère chez Lilou no 1-13

     Les lettres sont 

    eeoutnsssmrr

    .........

    Mes anagrammes

    émues, entre, meure, notes, routes, trousses,

    ruses, terre, tours, sorts, muses, morsures.

    .........

    L'inspiration 

     

    Sur la route des nos muses, entre terre et mer,

    se dressent des sorts aux morsures terribles du manque.

    Ce manque d'inspiration, ces doutes font que la page se meure de notes.

    Émues, les feuilles blanches ont peur.

    Peur qu'à leurs trousses, il court un vent de panique.

    Peur que l'écriture se meure dans les ruses d'une déprime

    aux surcharges émotionnelles du manque d'inspiration.

    Mais nos muses sont magiques,

    elle se jouent de tout cela.

    Détenant les rênes de nos mots, elles nous guident

    sur leur chemin fertile.

    Le mot mystère chez Lilou no 33-21

    Source image ici

     

    Ghislaine.


    6 commentaires
  • Mon Texte pour atelier no 139

    Long, larme, règle, lettre,

    avouer, parler, défiler, ronger

    ..............

    Le corbeau ( Partie 2 ) 

    (Partie 1)  ici

     

    La rançon

     

    Tous les convives furent pris d'une pâleur subite, se regardant

    les uns,  les autres, après avoir lu leur lettre.

    Personne n'osait parler et tous leurs pêchés

    venaient leur ronger le cerveau.

    Le dessert arriva et fut servi dans les règles de la bienséance,

    mais personne n'y toucha,

    bien trop repus déjà de voir défiler les regards

    longs et suspicieux et se masquer

    sur les visages la honte, et sans doute

    avaient -ils tous  l'estomac bien noué !

    Quelques unes avaient la larme à l'oeil,

    conscientes des erreurs faites par le passé.

    Tous se demandaient quel était

    cet esprit rageur dont la fureur venait les accabler.

    Et puis, ils devaient tous se poser la même question.

    A savoir comment et qui savait ce que chacun d'eux avaient

     fait pour être victime d'un corbeau !

    Et puis, ce corbeau, que savait - il donc ?

    Se faisait -il vengeur, animé d'un désir de justice ?

    Avait - il été trahi par l' un d'eux ??

    Les questions faisaient bouillir leur tête.

    Que voulait - il avouer de leurs pêchés ?

    C'est dire si tous ces gens de la haute

    avaient bien des cadavres dans leurs placards !

    La soirée prit fin pour le plus grand plaisir

    des invités ainsi que de leur hôte qui lui aussi,

    avait eu droit à sa petite missive...

    Il ne désigna pas non plus l'heureux élu,

     pressé d'en finit avec cet affront collectif

    qui avait installé une gène certaine parmi tous.

    Mais, chacun, en secret prépara

    sa petite enveloppe contenant les vingt mille euros demandés ,

    attendant avec anxiété les instructions suivantes.

    Elle ne tardèrent d'ailleurs pas

    car un livreur sonna aux portes

    des douze personnes concernées

    et leur remit à tous les douze ,

    une autre enveloppe qui disait ...

     

    A suivre pour le 151

     


    19 commentaires
  • Les défis écritures chez Evy 302 Les 10 Mots

     "" Un clik sur son logo et vous en saurez plus ""

    ..........

    Le  défi de la plume chez Evy no 314 avec les mots

    Trembler, arabesque, esprit, sortir, silence,

    abîmé, gloire, brouillard, fantôme, décor.

    ............

     

    Chut, ne le dites pas.

     

    Dans ce décor énigmatique, je longeais le champ pour rentrer,

    une panne d'essence et j'avais dû laisser ma voiture sur le bas côté.

    Un silence planait dans ce froid de novembre et le brouillard

    dessinait des arabesques bien étranges et certaines me faisaient

    penser à des fantômes enveloppés d'un linceul.

    Je les imaginais possédés d'une entité prête à sortir

    pour atteindre mon moi intérieur.

    En fait le peur me prenait.

    Je tremblais.

    Peut-être que j'aurai couru si j'avais pu.

    La lumière du chalet au loin me rassura un peu,

    je n'étais donc plus très loin.

    Personne ne sut jamais ce que je ressentis ce soir là !

    Il n'y a aucune gloire à raconter cette mésaventure alors,

    chut, ne le dites à personne.

    Ghislaine

     


    9 commentaires
  • Le mot mystère chez Lilou no 1-13

     Les lettres sont eeiuubnsssr

    Mes anagrammes sont

    Sinueuses, brisées, serein, issues

    ruines, sursis, ruses, sures, reines, senseurs.

    .........

    Le marcheur poète.

     

    Dans les ornières sinueuses,

    les branches brisées par l'automne,

    laissent des issues incertaines au marcheur.

    Le pas n'est pas serein mais il en connait les ruses

    pour échapper aux chutes.

    Ce sentier, c'est son ami.

    Celui aux valeurs sures et positives ,

    celui qui calme ses douleurs pour un sursis profitable

    jusqu'à la prochaine évasion pédestre et bienfaitrice.

    Ce sentier où sa poésie fuse des arbres, des feuilles,

    de l'air du temps, de la nature, des jeux de son chien,

    même celles des ruines croisées en chemin l'inspire.

    Toutes ces merveilles qu'il sait voir sont pour lui

    les reines d'une fertilité à profusion qu'il couche sur son carnet.

    Quoiqu'en disent les senseurs, ce sont les mots des poètes

    qui les font vivre quand l'absence de l'inspiration

    ne nourrit plus d'encre leur page blanche.

    Que vienne le temps de leur apogée,

    que revienne le temps de leur présence sur scène,

    que revienne leur vie, celle de leur passion..

    Celle qu'il nous offre avec tant d'amour.

    Le mot mystère chez Lilou no 32-21

    @Annulé pour cause de Covid comme tant d'autres@

    Ghislaine

     


    6 commentaires
  • Les mots de montpellier chez Maridan . Atelier 14. 

    La ronde des Mots

    Les mots de montpellier chez Maridan . Atelier 3/2021

     Les mots sont,

    Appert, abondance, appréhender, littérature, subtile,

    funeste, absoudre, honorable, ravagée.

    ..........

    Edition

     

    Il m' apparait que, sans contexte, il appert que concilier

    littérature avec l'édition est une chemin bien complexe.

    Je n'avais pas appréhendé le subtile travail que cette fonction

    allait apporter en abondance des heures de travail

    Certes ce n'est pas un funeste projet mais je dépose assez vite

    les armes lorsqu'il faut les porter loin et longtemps !

    J'ai tendance à m'absoudre très facilement d'un

    vite- fait bien- fait !

    Ceci dit je ne vais pas me ravager le cerveau,

    (il l'est déjà assez comme ça !!)

    mais je ne m'avoue pas vaincue.

    Je vais essayer de l'éditer ce fichu bouquin !

     

    Ghislaine.G

    Les mots de montpellier chez Maridan . Atelier 7/2021. La ronde des mots.

     


    6 commentaires
  • Les mots de montpellier chez Maridan . Atelier 14. 

    La ronde des Mots

    Les mots de montpellier chez Maridan . Atelier 3/2021

     Les mots sont,

    Modèle, parfum, travailler, calendrier, œuf,

    testament, femelle, prétendu, expirer, établissement.

     

     Le cadeau éternel

     

    Elle avait voulu un cadeau bien spécial pour son Anniversaire....

    L'année de ses cinquante ans,

    elle lui avait offert une jolie femelle de race naine,

    et elle ne la quittait plus, même pour aller travailler,

    puisque l'établissement où elle exerçait 

    comme secrétaire modèle était une permanence assistante aux animaux.

    Aussi pour ses soixante ans ,

    elle voulait quelque chose de très particulier,

    certes pas un parfum, qui dans le temps allait expirer son arôme,

    non, elle ne voulait pas d'un de ces prétendus cadeaux qui comblent

    un" Je ne sais pas quoi lui offrir""

    un de ceux qu'elle léguerait dans son testament à ses proches !

    Non Pas ça....

    Celui là, elle l'emporterait avec elle, bien sur,

    dans le plus lointain des calendriers à venir.

    Elle fit donc réaliser un œuf argenté assez grand

    pour incruster en fil d'or, sur son pourtour,.

    "" Maman, je suis là où tu es et tu es là, partout où je suis, je t'aime ""

    Les mots de montpellier chez Maridan . Atelier 6/2021 

    Ghislaine.G.


    10 commentaires
  • Les défis écritures chez Evy 302 Les 10 Mots

     "" Un clik sur son logo et vous en saurez plus ""

    ..........

    Le  défi de la plume chez Evy no 313 avec les mots

    Eterniser, mémoire, ruisseau, impossible, temps,

    savoir, combattre, chemin, modifier, terrible.

    .............

     

    Mon pacte

     

    Rien ne vient modifier la mémoire de mon temps passé.

    Les chemins de l'impossible s'éternisent au fil du ruisseau de mes jours.

    Je revis les mêmes souffrances, celles d'un temps sans savoir !

    Celles d'un temps ou combattre est de nouveau présent.

     

    Les incertitudes de nouveau s'emparent de questions sans réponse,

    auxquelles s'ajoutent les doutes de l'attente !

     

    L'orage terrible de mes maux prendra t-il bientôt fin ?

    Fera t-il place à l'accalmie et à ce joli arc-en-ciel qui

    arrivera pour hisser son pavillon de couleurs !

     

    Sur le chemin, me sera t-il de nouveau possible d'aller

    flâner tandis que mon esprit s'emparera de poésies futures ?

     

    J'ai encore tant de choses à écrire, à dire, à écouter, à vivre....

     

    Les défis écritures chez Evy 313 Les 10 Mots

    Ghislaine

     

     

     


    15 commentaires
  • Le mot mystère chez Lilou no 1-13

     Les lettres sont 

    eeeiiioollhpppdtr

    Le mot est un mystère !

    Mes anagrammes sont

    Déplore, dépité, dorlote, étoilé, œillet,

    délire, dépit, porte, perte, perle, pétille.

    ............

    Non c'est non

     Sur les œillets fanés, perle le dépit de son délire.

    Quand le ciel presque étoilé se pare se son habit de nuit,

    la porte s' est refermée sans le moindre espoir.

    Dépité, il s'en est allé avec son bouquet de fleurs,

    qui n'avait pas charmé celle pour qui, de désir, il était prit.

    Déploré de n'avoir pas été consolé, dorloté, en pure perte

    ses aveux il a emporté, chancelant sur l'asphalte qui pétille

    de l'ondée survenue..

    La belle aimée n'a pas été conquise.

    Sa fierté quelque peu souillée,

    il va, le pas lent d'espérance déçue

    rejoindre son logis, seul, le cœur triste de son refus..

    S'il avait connu le langage des fleurs,

    il lui aurait offert

    des camélias...

    Le mot mystère chez Lilou no 31-21

    Ghislaine


    7 commentaires
  • Les plumes d' Aspho chez Emilie. 1/2020. 

     La récolte a donné

    Accompagner, divorcer, cloisonner, maîtrise, milieu, enfant,

    oubli, rivière, canalisation, barrière, distance, liens, rompre,

    sourire, partager, frontière, filer, ferme, (ornithorynque) 

    ...........

    L'éducateur

     

    Il avait un grand pouvoir de canalisation dans la maîtrise

    de ses émotions, il savait cloisonner en efficacité et parfois faire

    barrière à sa colère quand la pression venait rompre sa quiétude à

    la frontière de l'insupportable de son métier.

    Il prenait de la distance et avec un sourire, il laissait

    filer les doutes et les pertes de moral..

    Il le fallait dans ce milieu difficile et le soir venu,

    il allait se ressourcer près de la rivière, son chien,

    Max , le suivait pour l'accompagner dans son apaisement

    de l'oubli de cette journée pénible et douloureuse pour ses

    protégés. Il avait crée des liens avec tous ces enfants,

    il avait partagé des moments de bonheur aussi.

    Non ! Non jamais il n'allait divorcer de ce métier !

    Chaque jour, un progrès, un geste, un mot

    de ces gosses " différents" lui rendaient 

    au centuple ce qu'il leur donnait .

     

    Ghislaine 

     


    14 commentaires
  • Mon Texte pour atelier no 139

    avec les mots

    Dernier, page, silence, honteux,

    honorer, recevoir, toucher, atmosphère.

    Avec la photo

    Mon Texte pour atelier no 149

    et le thème "" Rumeur ""

    ..........

    Le corbeau

    (partie 1)

     

    Le dernier plat venait d'être desservi.

    Les assiettes pour le dessert, posées devant chaque convive

    contenait une belle serviette brodée d'ors et d'argent.

    Tous étaient honorés d'avoir été conviés à ce grand dîner

    car à la fin du repas, le plus méritant de la firme cette année

    allait recevoir une belle gratification et il pourrait tourner

    une nouvelle page de sa vie en se propulsant parmi les dirigeants !

    C'était pour elle ou lui comme toucher le graal !

    Le dessert arrivait, pétillant d'artifices étincelants..

    Chacun souleva sa serviette et trouva une lettre dessous.

    Tous la lurent et un "" Ohhh""" général se fit entendre,

    puis un silence total se fit..

    L'atmosphère devint lourde et chargée d'une suspicion 

    qui gagna toute l'attablée..

    Tous s'empressèrent de ranger sa lettre, sachant comme écrit

    dedans que chacune en contenait les mêmes mots puisque le corbeau

    le précisait expressément à tous avec ces mots;

    "" Vous avez tous la même lettre.

    Je connais chacun de vos pêchés honteux,

    si vous ne voulez pas qu'ils soient révélées,

    préparez vingt mille euros dès ce soir

    que vous déposerez à l'endroit

    que je vous indiquerais plus tard ""

    Mon Texte pour atelier no 149

    .....

    Suite au prochain atelier no 150

    Ghislaine 


    12 commentaires
  • Les défis écritures chez Evy 302 Les 10 Mots

     "" Un clik sur son logo et vous en saurez plus ""

     Le défi chez Evy no 312, 

     avec les mots,

    Inexplicable, rythme, pluie, couleur, esprit,

    phase, couler, extase, alchimie, histoire.

    ......

    le désespoir de l'espérance

     

    La pluie scande sur les carreaux la musique de son histoire.

    Celle là même qui est en phase avec le ciel gris, pris

    dans un étau de tristesse inexplicable.

    La pluie à l'esprit rebelle ces jours çi, les nuages lui ont,

    sans aucun doute, soufflé le rythme saccadé de leurs tracas

    à l'alchimie douteuse et sans extase..

    Elle ne veut que laisser couler les larmes de son désespoir,

    à la couleur de son humeur morose.

    La voilà, pleurant depuis des jours la fange de ses ennuis.

    La pluie lave la honte de la sécheresse et c'est de cela

    qu'elle pleure et inonde nos terres nourricières.

    La pluie certes, nous désespère mais elle est aussi

    la résurrection de nos terres.

    Les défis écritures chez Evy 312 Les 10 Mots

     Ghislaine


    10 commentaires
  • Atelier - Créations Lilimaya no 34

     Atelier no 37 chez Séverine

    Le thème est Ici 

    ...........

    Atelier - Créations Lilimaya no 37

    L' étoile filante

    Elle brille de mille feux cette étoile filante,

    elle éclaire ma nuit et je rêve que mon voeu

    se réalise à son passage furtif.

    Elle brille de mille feux cette lumière qui passe

    juste le temps de ma pensée.

    Elle éclaire ma nuit comme envoyée par mon ange

    et accomplir mon vœu .

    Elle laisse mon âme s'entourer de son aura

    comme un présage heureux.

    Elle trace mon chemin de sa brillance,

    de ce qu'il me reste à faire,

    le temps d'un battement de mon cœur 

     

    Atelier - Créations Lilimaya no 37


    6 commentaires
  • Atelier 6/21 chez Maridan Montpellier. Sujet photo no 2

    Sujet 2. La photo no 2

    ......

    Ma déprime lunatique

     

    Telle la vouivre, elle survole mon âme,

    envahi mon esprit embué,

    ivre d'idées déprimantes...

    Elle est là, à me suivre dans le givre cafardeux

    de ma dépression qui parfois veut

    prendre le pouvoir sur mon âme, 

    dans cet état morbide, semé d'un poison mortel

    qui se propage dans mon corps en détresse.

    Mais ce qu'elle ne sait pas

    cette vouivre là, c'est que je

     suis le guivre qui va la détruire,

    la rendre poussière pour finir en cendres,

    que je sèmerais au vent, mais qu'avant,

    de mes pattes de pourceau, 

    je l'écraserai avant qu'elle ne me

    transforme en statue de cuivre,

    offerte aux pigeons qui me fienteraient dessus !

    Je vais survivre,

    je vais vivre, elle n'y pourra rien !

    Je vais poursuivre mon ascension

    au delà de ce mal- être

    car j'aime  la vie , cette vie qui fait

    que je peux aimer mes êtres chers. 

     

    Ghislaine.G

     


    9 commentaires
  • Le mot mystère chez Lilou no 1-13

     Les lettres sont 

     aeeeinnmsrrd

    Et le mot mystère reste un mystère 

    à l'heure de ma programmation.

    Mes anagrammes sont

    saine, minés, ranimé, sereine

    remaniée, essaimée, manières.

    ........

    Je dis ça, je dis rien

     

    Aujourd'hui veut revêtir son habit de demain

    dans une parure frénétique de pouvoir.

    Il veut posséder cette volonté saine

    dans une liberté totale et sans reproche.

    Cet aujourd'hui se veut en connaissance sereine

    de son demain, prometteur d'une embellie remaniée,

    qui viendra allumer dans les regards minés,

    cette petite flamme d'insouciance essaimée.

    Mais dans l'attente de ce demain ranimé;

    faisons comme les quatre singes, sans manière,

    On ne dit rien, 

    on ne voit rien,

    on n'entend rien,

    et surtout on ne sait rien !

    Le mot mystère chez Lilou no 29/2

    Ghislaine

     


    8 commentaires
  • Les mots de montpellier chez Maridan . Atelier 14. 

    La ronde des Mots

    Les mots de montpellier chez Maridan . Atelier 3/2021

     Les mots sont,

    Guerre, gestion, choix, tête, écrin,

    constituer, vaisseau, occasion, attendre, rond.

    .........

    La guerre des doutes

     

    C'est la guerre dans son ventre rond et torturé

    de ses incertitudes incontrôlables.

    C'est une cavalcade de choix qui constitue tant d'imprécisions,

    tant de gestions, tant d'occasions, que dans sa tête,

    la panique prend possession de sa lucidité.

    Elle est comme un vaisseau qui laisse dans son sillage

    des milliers de questions flottantes,

    au fil de ses vagues écumées et sans réponse.

    C'est la guerre des décisions de ne pas savoir

    d'où la meilleure émergera enfin..

    C'est la guerre des réflexions dont aucune ne fait surface

    quand les doutes ont largué leur ancres si lourdes !

    Ne vaut- il pas mieux alors attendre une marée basse

    pour relever la tête hors de l'eau ??

    Les mots de montpellier chez Maridan . Atelier 6/2021

     Source image ici

     


    6 commentaires
  • Mon Texte pour atelier no 139

     

    Encore un combat 

     

    Les sombres arabesques, sous la bougie qui fond, se dessinent

    sur les murs flous de la lumière qui doucement cherche son repos.

    Sur la vitre, cognent des rafales de pluie arrivées subitement,

    comme pour me dire " Ouvrez- nous ""..

    Le soir s'enveloppe de nuit,

    les bruits du jour s'effacent

    pour laisser place à ceux de la nuit..

    Et voilà que défilent les pensées,

    certaines sont des espoirs,

    d'autres font grise mine,

    sous les nouvelles du jour.

    Et voilà que défilent les questions,

    auxquelles les réponses tarderont à

    apaiser l'anxiété ou confirmer

    une évidence balayée par le déni .

    Mais demain sera un autre jour,

    un autre jour à combattre,

    à coups d'attente,

    à coups d'espérance,

    demain, demain il faudra accepter,

    il faudra livrer bataille.

    Demain il sera temps d'en parler.

    Demain oui, mais demain de quel jour ???

    Mon Texte pour Mon Atelier 148

     


    12 commentaires
  • Le mot mystère chez Lilou no 1-13

     Les lettres sont 

     aaaeioxnphrtt

    J'ai trouvé, thanatopraxie.

    ....

    Mes anagrammes sont

    Trépidante, hantait, naître, honte, phare, porte, expiant

    traîne, tripot, pirate, panier, inapte, attira, parant.

    .........

    Le bourreau des cœurs 

     

    Il traîne dans le tripot du coin,

    il se fait pirate des cœurs esseulés

    pour remplir son panier de conquêtes.

    Il se croit le phare unique de ces dames,

    se veut le seul guide vers sa lumière.

    Il ne connait pas la honte, il porte en lui

    la suffisance de son orgueil.

    Inapte à toutes formes de compassion,

    sitôt consommé son pouvoir

    il en jette les résidus sans aucun remords.

    Puis un jour arrive celle qui allait tout changer.

    Elle l'attira dans ses filets, parant ses jours

    d'obsession d'elle. Elle le hanta jour et nuit.

    Il en devint fou et ses absences faisaient naître 

    en lui le désespoir du manque d'elle.

    Avec elle, la vie était si trépidante, si joyeuse, si vivante !

    Quand elle sentit que sans elle il n'était plus rien, un beau matin,

    elle le quitta, faisant ce pourquoi elle était venue.

    elle le laissa, expiant ses fautes, relisant avec effroi

    les mots qui lui brûlaient le cœur .

    "" A présent, tu sais ce qu'elles ont souffert, souffres à ton tour "

    Elle avait fait son travail, la vengeresse

    des âmes déchirées par le voleur d'amour.

    Le mot mystère chez Lilou no 29-21

    Ghislaine


    9 commentaires
  • Atelier - Créations Lilimaya no 34

     Atelier no 35 chez Séverine

    Le thème est Ici 

    ...........

    Ramona

     

    Vous connaissez pas Ramona ?

    Ramona, c'est une dame de mon village.

    Ramona sait tout sur tout !

    Les histoires de fesses, les histoires à dormir debout

    même les histoires pas encore commencées !

    Ramona, elle raconte tout à tout le monde.

    Jamais elle n'oublie le petit détail qui tue !

    Ramona, elle écoute aux portes et si elle peut aux

    fenêtres aussi..

    Vous n'avez pas une Ramona par chez vous ??

    Vous allez rire mais quand on veut faire savoir quelque chose,

    c'est à Ramona qu'il faut le dire !

    Ramona elle a une langue de vipère,

    Ramona a des yeux de chat,

    elle sait tout ce qui se passe la nuit !

    Au matin La Ramona, elle fait la tournée

    des grands ducs pour livrer les secrets de chacun.

    Ne le dites à personne mais je la surnomme

    "" la gazette du village ""

    Atelier - Créations Lilimaya no 34

    Ghislaine.

     


    11 commentaires
  • Les mots de montpellier chez Maridan . Atelier 14. 

    La ronde des Mots

    Les mots de montpellier chez Maridan . Atelier 3/2021

     Les mots sont,

    Espoirs, doute, agrémenté, cavale, indice,

    cacher, indépendance, régulièrement.

    ..........

    Liberté

     

    Mais où est-elle cachée notre liberté ?

    Celle qui nous offrait tous les espoirs ?

    Je cherche régulièrement quelques indices,

    je veux même bien les agrémenter de flatteries,

    mais le doute me prends et j'ai bien peur

    qu'elle soit en cavale dans une autre vie.

    Elle a pris son indépendance,

    ne se soucie plus de nous,

    Est-ce cela la vérité ?

    Est-elle prisonnière dans les oubliettes

    d'un grand palais du faubourg .

    Est-ce cela la vérité ?

    Est-elle promise à quelque contagion mortelle

    si d'aventure elle se laissait aller ?

    Est-ce la la vérité ?

    Notre liberté, finalement,

    ne pourrait-elle décider seule de son combat ??

    Les mots de montpellier chez Maridan . Atelier 5/2021

    Ghislaine 


    7 commentaires
  • Défi les croqueurs de mots no 248

    C'est  Andrée qui est à la barre cette fois.

    Elle a choisi 10 mots imposés pour faire un texte.

    Compassion, mère, terre, mutation, lumière,

    centre, source, voix, regard, écoute.

    ...........

    Ma terre

    Ô terre ma mère de naissance,

    source de lumière où je vis depuis l'éclosion de mon corps,

    j'entends ta voix me chuchoter tes mots de souffrance.

    J'écoute avec compassion tes suppliques.

     

    Ô terre ma mère de naissance,

    je la vois ta mutation et je sens ton regard triste

    posé sur ton peuple indifférent.

    Je le vois que dans le centre de ton ventre

    la vie te quitte chaque jour un peu plus.

     

    Ô terre mère de  naissance,

    je voudrais tant faire plus,

    tant te donner l'espoir d'une reconnaissance,

    mais nous sommes si peu à t'aimer,

    si peu à t'enrichir,

    et tant à te faire dépérir.

     

    Ô terre , mère de naissance,

    pardonne nous toutes ces offenses.

     

    Défi les croqueurs de mots no 248

     

    Ghislaine


    11 commentaires
  • Les défis écritures chez Evy 302 Les 10 Mots

     "" Un clik sur son logo et vous en saurez plus ""

     Le défi chez Evy no 310, 

     Les mots;

    Onde, silence, temps, métal, présence,

    astre, infini, fibre, inonder, tourbillon.

    .........

     La Lune

    Tel un métal précieux, elle inonde de sa présence

    un aura de tourbillon magique.

    A l'infini de ses silences,

    ses ondes d'ors et d'argent vibrent

    dans le temps de son astre sacré.

    Elle se joue de ses méfaits

    comme de ses bienfaits.

    La lune est une insoumise.

    sa fibre lumineuse éclaire

    mes nuits de solitude.

    Les défis écritures chez Evy 310 Les 10 Mots

    Ghislaine


    12 commentaires
  • Le mot mystère chez Lilou no 1-13

     Les lettres sont 

    aaeioosmnndtt = Admonestation

    .........

    Mes anagrammes sont

    Dominantes, détonation, mondanités, émanations,

    dansent, émotions, diamants, matins, démons,

    mendiant, maintes, amante, destin 

    .........

    Nouvelle saison

     

    Les émanations de la nouvelle saison qui revient

    endorment les matins de l'hiver qui en ont fini

    avec leur cortège de froidure.

    Les effluves du printemps dansent pour faire

    fuir les démons du froid.

    Mendiant maintes attentions, le printemps se pare

    de diamants, la rosée se fait l'amante des mondanités

    pour quérir les émotions d'une senteur subtile.

    C'est comme une détonation de couleur,

    une rafale d'odeurs.

    Les aguichantes branches aux boutons bourgeonnants

    se veulent les dominantes des floraisons,

    elle jouent avec la brise douce qui fait palpiter

    leur petit futur à peine éveillé.

    Chacune et chacun veut sa place de choix,

    veut son destin saisonnier,

    chacun et chacune se dote de ses plus beaux atours

    et sur les sentiers fleurissent les sauvageonnes 

    aux bienfaits si délicats.

    Le printemps, c'est la renaissance de tout

    ce qui se meurt l'hiver, dans l'éternité de la vie.

    Le mot mystère chez Lilou no 28-21

    Ghislaine.G.


    7 commentaires
  • Mon Texte pour atelier no 139

     Mon atelier 147,

    avec les mots

    Monter, agripper, lever, tomber,

    branche, sentier, par, autour.

    .............

    ( Pour les mots)

    .......

    Le sentier des incertitudes 

     

    Sur le sentier de sa solitude,

    s'agrippent à sa mémoire,

    toutes les folies de son incertitude.

    Bientôt va tomber le voile noir.

     

    Alors que montent les angoisses

    au fil des branches de son passé

    voilà que les peurs l'enlace,

    celles qu'elle croyait oubliées.

     

    Sur le sentier de ses peurs,

    vient de se lever l'obsession,

    celle qui se veut douleur,

    la seule sans compassion.

     

    Par delà le temps, elle résiste,

    elle s'accroche au fil de son agonie,

    qui autour d'elle, s'imprègne et persiste.

    Ce qu'elle veut c'est sa lente astasie.

     

    Alors que montent les incertitudes,

    sur le sentier s'agrippe la liberté.

    Celle qui va pourfendre l'habitude,

    celle qui va sauver sa sérénité.

     

    Mon Texte pour atelier no 147

     

     Pour ressenti sur image

    Mon Texte pour atelier no 147

    Pour les 5 mots en one, onne

    ...........

    Yvonne

     

    Bonjour mois de mars, je suis la jolie poissonne,

    Je m'appelle belle Yvonne et je suis mignonne !

     

    Parfois je suis une friponne mais jamais poltronne !

    Je fais ma cochonne et tout en moi, frisonne,

    ça t'étonne hein ? Oui je sais, je suis une polissonne !

    Mes amants je les sélectionne, mais jamais ne me raisonne !

    Je tatillonne, je tâtonne, je tourbillonne et je le tamponne !

    Quand je sillonne, en mode dragonne, la belle mer sauvageonne,

    je visionne le galant et tout en moi s'émulsionne, je rayonne...

    J'imagine des tonnes d'alevins, frétillants qui se bidonnent..

    Ensuite je repars en déconne, à la rempoissonne, faire l'espionne,

    qui harponne à tout va les coquins, comme une vorace gloutonne !

     

    Bonjour mois de Mars, je suis la belle poissonne

    de la Garonne qui, de désir, jamais ne se rationne..

     

    Mon Texte pour atelier no 147

     


    12 commentaires
  • Atelier - Créations Lilimaya no 34

     Atelier no 34 chez Séverine

    Le thème est Ici 

    ...........

    Le printemps

     

    Les cheminées ne fument plus,

    dame nature prends ses droits de nouveau .

    Les sens en éveil, elle revit sa vie tous les ans.

    Il va s'en dire que le mois de mars est très attendu

    après l'hiver et son cortège de froidure.

    Pourtant, certaines personne ne le verront fleurir

    que de leurs fenêtres..

    Mais, patience, les beaux jours reviendront !

    Le maître du temps l'a dit !

     

    Ghislaine.G.

     

     

     


    11 commentaires
  • Les mots de montpellier chez Maridan . Atelier 14. 

    La ronde des Mots 

    Sujet 2 avec les mots,

    Souvenir, nymphe, entendre, appuie, enfonce,

    pulvérisée, recroquevillée, cartable, lycée, effacent.

    ........

    Un souffle de vent 

     

    Elle se croyait Nymphe, pulvérisée d'un pouvoir

    du changement à l'infini de ses désirs.

    Elle se croyait populaire au lycée de la vie, 

    porteuse du cartable des maléfices et des sortilèges.

    Elle n'était qu'une pierre

    qui s'enfonce dans le feu des enfers,

    recroquevillée et rongée par les courants.

    Elle n'était que celle que l'on entend plus,

    celle qu'on efface de sa mémoire.

    Elle n'était même plus celle qui appuie sur une note

    pour égrener les sons de sa vie.

    Elle n'était rien d'autre qu'un souffle qui trépasse,

    le jour de sa fin.

     


    8 commentaires